vendredi, avril 22, 2011

La commission sur la reforme de la constitution me demande mon Avis

J'ai reçu il y a quelques jours une invitation formelle de M. MANOUNI qui m'invite à m'exprimer devant tous les membres de sa commission sur mon avis sur la reforme constitutionnelle en cours. Dans le cadre des consultations avec El Fa3alyat A Chababiya, la commission a ainsi jugé bon de regrouper un certain nombre de « jeunes », donc beaucoup font partie de la communauté des bloggeurs. On n'en saura rien de plus sur la forme, encore moins sur le contenu.

Je n'ai pas beaucoup hésité à dire oui, même si la démarche, bien que louable, semble superficielle et superflue. Superficielle car je ne pense pas qu'en convoquant 40 ou 50 bloggeurs (choisis par qui ? pourquoi ?), sans ordre du jour, sans leur expliquer la manière dont ils seront sollicités, ni de la façon dont ils pourront soumettre leurs contribution, soit l'aboutissement d'une réflexion de fonds. Superflue, car je ne vois pas ce que je pourrais apporter à cette commission sur tout dans cette forme. Si c'est mon avis de bloggeur qui vous intéresse, merci de le lire sur mon blog tout simplement.

Ma participation a cette rencontre ne veut pas dire que je légitimisme cette commission, affaiblie à mon sens dès sa création par l'unilatéralité de sa nomination et par la personnalité et le passé de certains de ses membres.

Cela dit, Je préfère sincèrement juger sur pièce ! Et surtout, je veux constater moi-même le déroulement des choses demain et surtout pouvoir partager avec les autres sur ce qui se passera lors de cette « consultation »

Avec d'autres « appelés », nous avons accouché, dans la douleur, d'un texte qui reprend un peu notre vision de la reforme constitutionnelle en cours. Je dis dans la douleur, car c'est un exercice triplement compliqué : d'une part consigner le fonds de sa pensée sur un domaine très technique et éminemment important comme la reforme de la constitution, et d'autre part, faire un travail collaboratif avec des personnes aux styles, aux idées et aux motivations différentes (heureusement d ;ailleurs, c'est un peu la –seule- richesse de ce texte ), le tout dans un contexte ou mes obligations professionnelles et personnelles me permettaient pas de dégager le temps nécessaire pour mener l'exercice correctement.

Ce texte, encore en cours de finalisation sera rendu public, je l'espère avant demain matin.

Je live twetterai demain !

2 commentaires:

jalileloutmani a dit…

Il est certes que l'absence d'un Ordre du jour, et de la feuille de route affaiblissent la position de la CRC. Toutefois, je serai contre la politique de la chaise vide


Jalil El Outmani

http://jalileloutmani.wordpress.com
http://twitter.com/Jalil_ElOutmani

Anonyme a dit…

Cette commission se decrédibilise de jour en jour.

Mais bon...comme y'a pas le choix, au moins parle de ces choses:

- Liberté de pensée, de conscience et d'expression.
- Séparation des pouvoirs.
- Monarchie symbolique.