vendredi, juin 16, 2006

Hammam Harouchi

Savez vous comment on appelle l’hôpital Avicenne dans le microcosme médical Rbati … Hammam Harouchi , Savez vous pourquoi ? … Parce que l’une des principales mesures prise par Mister Harouchi a été de mettre du carlage partout dans l’hôpital.
le plus malheureux dans ce fait divers : Le fait qu’un ministre de la santé publique, censé donné des orientation stratégique pour sortir le secteur de la santé de la merde dans laquelle il patauge, en soit réduit a prendre des mesurettes de la sorte ?

9 commentaires:

Anonyme a dit…

harrouchi est ministre de la santé publique ?

Citoyen Marocain a dit…

Haruchi a été ministre de la santé publique dans le gouvernement qui a précédé le gouvernement d'alternance !!!

Zafazef a dit…

j'amerais savoir d'où tu tires tes info, c'est très important. Du temps où Harouchi était Ministre de la Santé, à ce qu'il parait, il était très clean, honnête et même avant qu'il ne devienne ministre ; il exerçait à l'hopital Ibn Rochd, et il était connu pour sa droiture, son intégrité, sa rigueur et sa séverité, alors s'il a changé ou pour les besoins de son association Afak pour le "sévice" oh pardon le Civisme et le Développement, il a commencé à tricher et s'est "désintégré" je ne sais pas c'est à vérifier!!!!!

Citoyen Marocain a dit…

effectivement, tout information n'a de valeur que si la source est fiable .. et je qualifierai ma source de fiable ...

Suivi a dit…

Le plus malheureux est que tu nous as rien pendu depuis le 20 Juin 2006.

victime de presedent de la chambre de commerce de tanger a dit…

je pense qu'ils sont tous comme harrouchi,

n'giri'ndidi a dit…

corruptio optimi pessima
(la pire corruption, c'est celle du meilleur)

harouchi a dit…

Mon attention ayant été attirée sur ce blog par des amis scandalisés par son contenu, j'aimerais apporter un peu de vérité dans les affabulations du premier blogger. Les carrelages ont été adoptés dans les hôpitaux publics lors de mon passage au ministère de 92 à 95 dans le cadre de la rénovation des hôpitaux, car plus hygiéniques et plus économiques que la peinture qui devait être refaite tous les ans. Les marchés ont été passés par chaque hôpital conformément aux règles en vigueur, le rôle du ministère et du ministre a consisté à définir les normes de ce revêtement qui est d'ailleurs toujours en bon état. Mes frères n'ont jamais possédé d'usine ni exercé d'activité dans ce domaine. L'un est à la retraite et les deux autres sont décédés et exerçaient dans le secteur de la pêche hauturière. Cette «information» relève de la diffamation pure et simple et ne mérite que le mépris.

A. Harouchi

Citoyen Marocain a dit…

cher Harouchi,
Permettez moi de vous donnez completement raison et de vous presenter mes plus siceres excuses.
des lecture de votre commentaire, je me suis empresse de reamenager mon post de facon a le netoyer de toute diffamation gratuite, de toute les information infondee.
Merci d'accepter mon dernier post http://poliquonautemarocain.blogspot.com/2007/10/jaurais-certainement-du-marreter.html#links comme preuve de la sicerite de mon propos.