dimanche, février 25, 2007

7 septembre ... et alors ?

On y est … c’est le 7 septembre prochain que les citoyen marocains seront appelés a élire leur représentants au parlement … grosso modo …c’est les mêmes règles de jeu de 2002 qui ont été reconduite pour le prochain suffrage.. A avoir, scrutin par liste, une lite pour les femmes, et un seuil de représentativité de 3% (pour les partis) pour avoir l’honneur de siéger dans l’hémicycle…

Politiquement parlant, il n’y a pas eu de grands bouleversements durant les 5 dernières années. Nous sommes régis par la même constitution… les technocrates qui font le nouveau makhzen ont consolidé leurs position et clarifier leur démarches, les partis politiques souffrent toujours du même déphasage par rapport a leur bases, la justice est toujours aussi corrompu et l’administration territoriale baigne toujours dans le même flous et met toujours les élus sous tutelle d’un ministère de l’Intérieur plus souverain que jamais … enfin, le roi, Acteur et juge du jeu politique national semble tenir plu que jamais á toutes ses prérogatives, toute sa sacralité et toutes ses marges de manœuvres …

Deux petites choses directement liées au scrutin, la loi sur les partis politiques qui s’atèle a faire une mise a niveau administrative des partis et un projet de loi sur les sondages qui risque, dans sa mouture originale de dénuer cette technique de tout fondement avant même qu’elle ne commence a être utilisée…

Economiquement parlant, force est de constater que les choses sont entrain de bouger, mais étant donné le paragraphe précédent, permettez moi d’être un tantinet septique … la démocratie économique n’est pas et ne sera pas a l’ordre du jour …

Sociétalement enfin, rien de bien bo … une insécurité qui s’installe, , une liberté de la presse qui fait du Yoyo, une corruption fortement décriée mais mollement combattue, une libéralisation de l’Audiovisuel trop encadrée pour qu’elle donne de résultats probants, un islamisme grimpant qui se nourrit du conservatismes profonds des nom barbus , et enfin un incivisme généralisé á toutes les catégorie de la société …

Tout cela nous amène a une conclusion … "scientifiquement" parlant, nous allons retenter une expérience dans les mêmes conditions que 2002 … alors pourquoi devrions nous nous attendre a ce que le 8 septembre, a supposer que les résultats soient prêts ( rappelez vous en 2002, nous n’avons toujours pas les résultats complets des élections – le décompte des voix- ) que les choses soient différentes ?


6 commentaires:

ayoub a dit…

Je crois que tu te trompes sur les 3%. Ce seuil n'a pas été validé par le conseil constituionnel ..

http://www.telquel-online.com/259/maroc2_259.shtml

http://blog.ma/obiterdicta/index.php?action=article&id_article=13276

ayoub

Citoyen Marocain a dit…

je parlais pas de ce seuil la (avoir obtenu 3% en 2002 pour pouvoir se presenter) qui a été invalidé - heureusement - par le conseil constitutionnel
Mais du seul qui prevoit que pour qu'une liste puisse passer , le parti aui la porte doit avoir obtenur, au niveau national, au moins 3%

Larbi a dit…

Je suis d’accord sur l’analyse de bout en bout. Sauf sur la chute scientifique. Je ne crois pas que nous allons revivre la même expérience que 2002. A mon sens, j’espère me tromper, si les élections sont tenues dans les règles de l’art le PJD le remporterai haut la main. Tous les observateurs s’accordent à le dire. Le gouvernement peut bien multiplier les mesures pour atténuer cette victoire, elle reste acquise car ce parti creuse l’écart de jour en jour. D’où le deuxième scénario (catastrophique), si le PJD ne l’emporterai ou si on lui vole sa victoire, je n’ai aucune idée sur la réaction de sa direction, ses militants et ses sympathisants. Absolument aucune idée. C’est la grande inconnue de l’échéance et rien que pour cela je crois que le 8 septembre sera une date cruciale dans l’histoire du maroc. A vrai dire je crois que personne ne sait ce qui va se passer vraiment. Suspens suspens.

hmida a dit…

Depuis 5 ans les marocains n(ont pas changé! Pourquoi donc les futures élections donneraient-elles des résultats différents?
Nous sommes toujours avides de gains rapides, toujours corrompus, toujours irresponsables, toujurs raleurs, toujours immatures!

Alors PJD ou USFP ou Front National..Cest kifkif, mon kiki!

Citoyen Marocain a dit…

j'aime bien ton art et ta manière Hmida pou absoudre le regime de toutes ses erreurs ...
Alors maitenant, c nous, citoyens lambda, mal eduqué (ou pas eduqué du tout), mal informé (ou desinformé) mal protégés (ou pas protégés du tout), mal payés (ou pas payés du tout) mal représentés (ou pas représentés du tout), et surtout inégaux (ou inexistant) devant toutes les insititution soit disant démocratiques du pays qu'incombe tout le merde qui etouffe ce pays ... les grands chantiers, les grandes réalisation, les paillettes et les compliments, c'est pout ceux qui dirigents ce pays et qui n'ont pas la chance d'avoir un peuple a la hauteur des ambition qu'ils nourissent pour le royaume ... Wa Lawah a Si Hmida, matzidch fih....

Citoyen Marocain a dit…

Larbi ...
Je pense que le sustème de scrutain par liste verouille assrez bien les choses et permet d'éviter un raz de marrée des barbus ... maitenant , lorsqu'on choisi de parier sur la democratie il faut accepter de prendre le risque de se retrouver avec des gens qui représentent une partie importante de la société ... a condition que tous acceptent les regles du jeu démocratique