samedi, septembre 01, 2007

Des héros sans âme... des bourreaux sans couilles

Le tribunal a encore décidé de reporter le jugement de Ahmed Reda Benchemi, inculpé pour crime de lèse-majesté... Au 7 novembre prochain … ARB, un jeune patron de presse imberbe, ferait-il donc aussi peu au régime pour qu’il ne puisse pas avoir les couilles de le châtier pour le crime pour lequel il lui tient grief … le régime avait-il peur de se ridiculiser en cette période de propagande démocratique a outrance… ou ont-ils simplement pas trouvé le courage nécessaire pour admettre leur erreur … tout comme il ne l’on jamais admis lorsqu’il ont eu la bonne idée de trainer Nadia Yacine devant les tribunaux avant de prendre conscience de l’énormité de leur bêtise …

A Syadna … merci de ne pas nous obliger d’ériger ARB, un éditorialiste avec lequel je suis parfois en désaccord (il a eu l’honnêteté intellectuelle de publier trois réaction a ces édito) en victime … merci de ne pas m’obliger de prendre la défense de Nadia Yacine, Ariri, et autre Alaoui … avec lesquels je partage certainement aussi peu de choses qu’avec un chinois…

4 commentaires:

hmida a dit…

Je l'ai toujours dit : le Maroc aura trouvé sa voix le jour où il trouvera SA JUSTICE..Or la justice est une affaire d'êtres humains pas de système!

Quand le Maroc aura une promotion d'élèves de l'ISM qui osera juger en leur âme et conscience et non plus en fonction de leur carrière à venir, le Maroc aura fait un grand pas en avant!

Citoyen Marocain a dit…

des generations spontanées de citoyens, de juges, de fonctionnaires, d'eleves, d'instituteurs, de policier, de gendarmes,

hmida a dit…

je ne sais plus qui avait préconisé de vider le pays de TOUS seshabitants et de les réintégrer après un entretien genre entretien d'embauche...Ceux qui ne répondraient pas aux critères retenus seraient invités à aller se faire voir ailleurs...

Cà c est joli quand on plaisante mais la vie réelle est plus compliquée...

L'histoire d'un peuple ne se fait en une génération...aussi spontannée soit-elle.

Mais peu de marocains reconnaissent une utilité à l'histoire : ils veulent TOUT TOUT DE SUITE !

Shmissa a dit…

J'ose penser que les marocainsa ttendent depuis plus de 50 ans...