lundi, mars 09, 2009

Au Hammam Diplomatique !

L’autre jour au Hammam, Rachida a a prétendu que Stel de Fatima, sa voisine de pallier, serait peut être le sien. Qu’en tout cas il lui ressemble étrangement ! d’un seul coup, toutes les femmes présentes au Hammam ont commence a chuchoter tout haut (comme on chuchote dans un hemmam) que ce geste n’était vraiment pas digne bnat El Asl …

Rachida s’est bien évidement tout de suite excusée auprès de sa voisine, en prétendant - sourir au levres- qu’elle avait juste confondu stola. Mais soudain elle se retourne vers Souad (une ancienne copine de Fatima qui habite un peu loin, mais qui vient de temps en temps a ce Hammam) ….

Rachida : Oumalek Nti Katbergemi , Hada Ma setlek, ou hta had lhemmam makatjilouchezzaf, wa jme3 rassek lah ikhellik, oukhellina nthemmou 3la khaterna

Souad : Malek derti fiya ana men doun ennass , koulchi fhad el Hemmam darfik ... T3idtilna 3la sahebtna

Rachida : Bini ou bin Sahebti , ounti chnou dekhlek. Zaydoune nti bkiti zayda fih ou katdiri dik echouffat ennaksine ...

Une bonne dispute de Hammam dont seules les femmes sont capables dans un endroit ou on part se détendre et tskhen 3dimatha ….

Souad :Chooooofi yadak bent lehram … wellahi la bakit nhedrek wala nselef lek Lmelha

Rachida ( qui semble avoir oublie qu’elle avait provoque souad, ni qu’elle avait que très rarement fait popote avec Souad, peut etre de temps a autres chez l’epicier du coin) : Ou3lach be3da !

Souad : Hit Derti fiya doura dial Jnoun … Ou zaydioune, men Kbayla ou bentek katdouz hdaya ou katrecchi 3liya El Ma !

Rachida : Lehla Ga3 iheder din Emmok ya dak El Motabarija … ou zaydoune , Rah koulchi fel hemmam 3eref 3lach lfactour kaijib lik ze3ma bryat hta leddar !!!!!

Souad : Kifach ! lehla yehyik ya dak l3ekroucha ...

.......

Tout le monde dans le quartier ne parle plus que de ca !

6 commentaires:

Reda a dit…

Pauvre Souad qui s'excite avec pas mal de monde (Elle ne s'était pas déjà disputé avec lkessala?), elle ne semble pas avoir le don des relations humaines :)

hmida a dit…

Si Souad n'avait pas réagi, certaines de ses connaissances - qui n'attendent que l'occasion de la critiquer - aurait dit qu'elle n'avait pas de personnalité et qu'elle se laisse marcher sur les pieds ...

Maintenant qu'elle a réagi, ces m^mes copines - toujours aussi critiques - la traitent d'hystériques!

Difficiles de défendre ses "stola" dans ses conditions!

Politiquonaute a dit…

Hmida, tu es parfois desesperant ! Sir Khoudlek chi tehmima :) ca te changera, j'espre les idees !

une marocaine a dit…

Un billet pareil au lendemain de la journée mondiale de la femme. C'est pas sympa !

Politiquonaute a dit…

@ Marocaine : mais ma chère, le hammam a toujours été, et ce depuis la nuit des temps, le symbole suprême de l'émancipation féminine dans notre société ... c'était l'un des rares endroits ou elles jouissaient de la liberté totale, ou elles n'étaient pas chaperonnées par aucun représentant de la junte masculine ….
Le Hammam fut l’une des première bataille de l’émancipation de la femme musulmane, puisqu’au début, était un privilège purement masculin. Le Hammam devient rapidement un « droit » et une des rares obligations sociales du mari envers son epuise : flous el hammam !
En 1897, Mme Bernhard Stein, journaliste au Neue Freie Press, faisait les commentaires suivant à propos de la signification du hammam pour les femmes turques :
" Pour les femmes turques, le hammam est une compensation à tous les divertissements accessibles aux femmes européennes : le théâtre, la danse, les voyages. Il constitue leur seul véritable loisir dans leurs vies semblables à un rêve.
http://www.hammam-first.com/hammam/femmes.htm
En plus, je trouve que le Hammam est une des preuves les plus concrètes que l’homme et la femme ne débarquent pas de a même planète …. SI on entend a peine quelques soupirs du cote des hommes accompagnant les gazouillement Kessal, chez les femmes, c’est une vrai fête du slip ! Bagarre, tiraillement de cheveux, guerre autour des stola, de lblassa ….
Donc sincèrement, je pense que pour célébrer le prochain 8 mars, les femmes devraient tenir leur tables rondes au Hammam !

une marocaine a dit…

Si je savais qu'il fallait te titiller pour que tu répondes aux coms qu'on poste sur ton blog je l'aurais fait y a longtemps :)))))

Sinon, mon com était en réaction aux dialogues pas le lien qu'est le Hammam. Ce qui tu as repris dans ta réponse "SI on entend a peine quelques soupirs du cote des hommes accompagnant les gazouillement Kessal, chez les femmes, c’est une vrai fête du slip ! Bagarre, tiraillement de cheveux, guerre autour des stola, de lblassa …."
Surout les bagares, cripage de chignons etc...
Pour moi c'est caricatural. Mais ce n'est qu'un avis.

En revanche, je trouve que ton idée de tenir les prochaines tables rondes de la fête des femmes dans des hammams excellente.
Ca participera par la même à attirer les touristes chez nous :))))