dimanche, février 19, 2006

Les meilleures plaisanteries sont les plus courtes

A priori, Bouzoubaa, le Ministre Socialiste de la Justice est un homme qui tiens ses promesses … il y a quelques mois, il avait averti tous les sapeurs de moral du Maroc que sa cellule de presse veillerait au grain pour éviter que le citoyen marocain (moi et tous les autres) ne soient démoralisés par des écrits « négatifs », et il aura tenu parole … Il faut rendre aux cons ce qui appartien aux con !
Depuis maintenant six mois, Les journalistes et patrons de presse passent plus de temps au Tribunal que dans les bars. Telquel se fait dégommé a deux fois pour diffamation, Al Ayam, Bidaoui,  Al Jarida Al Oukhra, se font très sévèrement rappelé a l’ordre (convocation devant la PJ, et inculpation pour crime de lèse-majesté), Même le très révérencieux Maniana (groupe Maroc soir) y passe. Dernier démoralisateur à subir ce climat d’inquisition, le Journal-Hebdo qui a du se battre cette contre le machines les plus puissante du Système : La justice et les media.
Le Centre de Recherche ISISC, qui avait récemment publié une étude sur le Polisario, poursuit l’hebdo casablancais pour diffamation. En résumé le centre reproche au journal d’avoir délibérément qualifié son rapport de « téléguidé » et « commandé » par le Maroc, plainte tout a fait recevable a la lecture du dossier (le Journal Hebdo du 3-9 décembre 2005. Seuls hics dans cette affaire : Le montant des dommages et intérêts réclamés par l’ISISC, 5 millions de dirhams, et le déroulement du procès -non respect des droit de la décence-)… Le verdict est tombé ce matin : 3 millions de dirhams de dommages, 100 000 dirhams d’amende.
En même temps, le Journal devait faire face a une campagne de dénigrement menée par, ou plutôt sur, (les commanditaires de la campagne se sont bien gardé de se dévoiler) les media officiels (RTM, 2M et MAP) relayés par des media semi-officiels (la Matin). On a ouvertement accusé sur les deux chaines nationales (en tout cas sur 2M) les journalistes d’avoir republiés les caricatures du prophète, et de toujours cherché a insulter les institutions et valeurs sacrées du Maroc.
J’ai eu l’occasion de lire, plusieurs fois même, les deux dossiers que l’on reproche A Boubker et son équipe. Dans les deux cas, je me suis pose la question : Suis-je analphabète a ce point pour ne pas voir ce que d’autres personne on lu ? Pourtant, mon background Académique et professionnel m’ont offert une certaine capacité d’opérer des lecture critique, et même objective (se basant sur des chiffres) des messages véhiculés par les medias. J’ai eu beau lire entre les lignes, identifier les différentes tournures de phrases subjectives, analyser les différentes composantes du des articles (Titre, chapo, inter titres, encadrés, photos, légendes, accroches…), je n’y est retrouve aucune raison pour condamner le journal hebdo pour diffamation, encore moins monté toute cette capable sur une présupposée atteinte a la personne du prophète. Même mon père, un fervent détesteur du journal Hebdomadaire a trouvé le dossier consacré a l’affaire des caricatures très bien, et nous a même lu, a haute voix, l’avis de Tarik Ramadan (l’intellectuelle Islamiste comme les medias français adorent le présenter)
Je n’ose pas encore m’imaginer quels sont les véritables raisons de ce climat d’inquisition que subis notre presse indépendante, avec ses defaults et des qualités. Je me refuse toujours de croire que cette cabale généralisée corresponds a une véritable stratégie de ceux qui nous gouvernent et traduit en fait leur vision de la démocratie marocaine. Je préfère croire qu’il s’agit la d’erreur de jugement, d’incompétence, et de malvoyance de certaines personnes bien identifiées. Je me refuse a croire que ce système que nous avons vu naitre en 1999… Mais je n’ose pas, que je me refuse et que je préfère… c’est beaucoup plus par hypocrisie par rapport a moi-même, et pour ne pas ouvrir les yeux sur cette malheureuse réalité : Avais-je raison de rentrer au Pays ?
Alors pour l’amour du ciel, de dieu du prophète du roi et surtout de mon pays… arrêtons ces plaisanteries de très mauvais gout !!!


http://www.lejournal-hebdo.com/pop.html

6 commentaires:

mimila a dit…

Faut pas réveiller les opprimés/les cons malgré eux (pardon grand-mère, pardon maman, pardon aux autres), faut pas laisser dans la nature les dénigrés et faut bien choisir ses "moutons" au sacrifice ... la peur est plus de mise dans notre pays que le mot médias. On prend les mots avec des gants, des pinces et des fois on les prend mm pas, car les "élus" au pouvoir (ceux qui sont tt en haut de la pyramide) n'ont pas intérêt à informer correctement le peuple. Une seule voix (e) est possible : une voix (e) royale qui sait ce qui est bien pour le pays et ce qui l'est moins pour le citoyen (et pas tous, qd mm, surtt ceux condamnés par leur niveau de vie et intellectuel)
Je soutiendrai toujours le travail très louable et héroique dans une telle conjoncture, d'une presse (certains tirages), qui n'a pour seul leitmotiv : donner tous les éléments au citoyen et invoquer sa capacité à réfléchir et raisonner et non lui offrir sur un plat tous les éléments de son conditionnement, son asservissement.
C'est incroyable comment certains sont rester crédules et manipulables à l'aube de 2010 (quel lien me diras tu? ... on jugera de celà après). Je parle des gens "déportés" par la commune, pour quelque chose qu'ils ignorent -ca me rapelle l'esprit collège. Quand on nous emmenait de force pour agiter des drapeaux au passage du roi ... j'ai bien fait de sécher et trainer dehors que de m'y coller (rire)-
Comme quoi, mm avec toute cette pseudo-liberté du Maroc, matérialisée surtt et principalement par une horde de personnalités éminentes qui viennent passer des vacances au Maroc, assurant sa perennité touristique/hospitalière et le nbre de franchises foisonnant ici et là dans les grandes villes, on reste encore du moins légalement des sujets du roi et du système de son royaume et ses serfs (au lieu de dire "et son système", parce qu'on tiendra compte des AUTRES, locaux et internationaux ...)

citoyenhmida a dit…

Je ne suis pas un fanatique de "Le Journal Hebomadaire", c'est même une publication que je ne fais que feuilleter - alors que mon fils chomeur de luxe achète. Mais ce fameux numéro est franchement bien ficellé, même l'article de Tarik Ramadan est l'un des mieux écrit sur ce ridicule problème des caricatures. Juste pour témoigner, le reste me dépasse!

Wydadi a dit…

Non cher ami,le reste ne te dépasse pas tu as surement un avis là-dessus et nous serions honorés(en tout cas moi)que tu le partages avec nous.

Citoyen Marocain a dit…

pour une fos que le JH partage ta vision des chose, tu n;a pas hesite a trouve le dossier de boubker et Wlidatou "interessant" ... et si c t le cas pour tous les autre citoyen Hmida

zfazef a dit…

j'apprécie énormément ta façon d'écrire et ton esprit d'analyse tu as dû certainement l'hériter de quelqu'un que nous connaissons tous, néanmoins, fais attention aux fautes d'ortographe.Par rapport au journal hebdo, pourquoi tirer le taureau par les cornes ou tfiek lahmak bi al hajra, je crois qu'il y a eu assez de grabuges pour rien et qu'il fallait arrêter les dégats au moment même ou une marche était soit disons organisée compsée de certains notbles et si je ne m'abuse, d'une jeunesse désoeuvrée qui j'en suis certaine, si on leur avait proposé un passeport et un visa pour le Danemark ou autre pays européen, aurait sauté sur l'occasion sans demander leur compte

zazef a dit…

Zut, à force de lire des articles avec plein de fautes d'orthographe, moi même je commence à en commettre.Au fait mabrouk alik lkhadma jdida, tu doid arroser ça.
Juste pour reprendre le sujet abordé par toi, je considère que les musulmans, les arabes ont d'autres chats à fouetter, ils feraient mieux de travailler leurs pays et essayer de trouver la solution à leur dépendance par rapport à Lamirique(bourrique) et l'Europe en général.