dimanche, février 10, 2008

Wellahi ma ana !!!

C’est symptomatique chez les marocains …. C’est toujours le verre qui s’est brisé, le train qui est parti sans nous, la roue qui s’est dégonflée, l’examen qui était trop corsé… Enfin berf… on est souvent plus prompt a rejeter la responsabilité des accidents, des drames et des catastrophes sur « monsieur personne » … plutôt que de désigner un responsable … et même lorsqu’on en désigne un, c’est forcement un bouc émissaire contre qui on ne peut généralement rien du tout…
Avec un « mat mout Ellah » … il est plus facile de se soumettre face à la volonté divine que d’aller cherche pour quoi Brahim, 55 ans est mort paisiblement dans son sommeil. « Un cheddni boulissi » nous absout forcement d’expliquer notre conduite de chauffard et de mettre en avant la corruption qui ronge le valeureux corps de la police…

Les exemples que j’ai pris pour les petit tracas journaliers peuvent être transposés sur la vie politique, économique et sur les grands projets du pays. Alors comme le marocain moyen, le responsable politique marocain n’est pas prompt à désigner le responsable d’un échec.
Débâcle du foot Marocain et du sport en général… retard du projet Casashore… hausse des prix… L’histoire de la TVA sur la LOA … l’insécurité dans les villes … le faible taux de participation dans les élections … la censure de google earth, la nomination de Abbas El Fassi et de Touria Jabrane … le ridicule de l’USFP … les nids de poules dans les rues… le programme moukawalati, la nomination d’Al Yazghi, la hausse du nombre d’accidents … la corruption … Ksar El Kabir… la ruine de l’enseignement … les atteintes répétées aux libertés publiques et individuelles …

Pour quoi je dis cela … parce que depuis le début de cette année … les choses ont changé … et on assiste à une véritable prise de conscience … les gens prennent leur responsabilité :

  • Meziane Belfqih (conseiller du roi) : président de la COSEF (commission royale chargée de mener la reforme de l’enseignement) : Wellahi Ma Ana. Et si vous etes pas convaincu, D3iouni (traduisez moi en justice)
  • Henri Michel (ex entraineur national): Wellahi Ma ana. Le Maroc n’a pas de politique sportive depuis des lustres
  • La Fédération du foot Ball (corps d’élite de la gendarmerie ). Wellahila houa. Un entraineur n’a pas le droit de s’exprimer sur la politique sportive du Maroc
  • Karim Ghellab (ministre de l’équipement) : Wellahila houma. Le nid de poules et les dos d’ânes c’est scandaleux a Casablanca, d’ailleurs je fais partie de l’opposition de Sajid
  • El Yazghi (ministre de son état): Wellahi ma ana … c’est le roi qui m’a appelé au téléphone et m’a demandé de ridiculiser mon parti
  • Abbas (premier ministre sans portefeille): Wellahi ma ana. « De toute les manière, on te croit a Si abbas pour une fois »
  • Aherdane (père spirituel de la Haraka… le plus drôle c’est que ca signifie mouvement) Wellahi Maghadine ntze3ze3 men blasti … “ la aussi je suis prêt à le croire sur parole”
  • Fouad ali El Himma (premier ministre, président du parlement, président de commission parlementaire, chef de parti du premier parti au Maroc) Wellahi ma ana . moi je suis un simple citoyen marocain
  • Mohamed Laasri (patron de Casashore) : Wallahi ma ana … ce sont les gens qui ont compris que nous allions être prêt en juin 2007.
  • Salaheddine Mazouar (ministre du déficit… de communication) Wallahi Ma ana . J’ai cru que les sociétés de crédit étaient des philanthropes et qu’ils allaient payer la TVA à la place de leurs clients.
  • Rachid Nini (blessé de guerre) : Wallahi ma ana . c’est un complot homo-franco-israelo-richo-elito-telquelo-sinoniste contre mon humble personne. Ca tombe bien j’étais plus inspiré pour mes chroniques de toutes les manières
Et si vous trouvez ce post trop nul.. sachez que Wallahi ma ana Liktabtou

10 commentaires:

Imintar a dit…

C'est jamais la faute à personne. Et c'est pour ça que la parole n'a plus de valeurs. Plus de paroles, plus de valeurs, plus d'hommes.

une marocaine a dit…

de prime abord je te dis Wallah ma ana qui ai écrit ce com!!! ;) :))))))))

Ben oui, conclusion à laquelle je suis arrivée, le sous développement est un état d'esprit avant toute chose qui nécessite un effort soutenu pour être maintenu il faut vraiment le vouloir!

Il y a encore d'autres traits culturels révélateurs de notre "arriération" (je ne sais même pas si ce mot existe ci ce n'est pas le cas merci de (re) lire la première phrase de ce com!) dont 9elete al ma3e9oul, ta9afete al hameza chez les patrons, l'ethnocentrisme ou le culte qui veut que nous soyons les meilleurs au monde en vertu de quoi (bi amarite ihe) je ne sais pas encore pas étonnant que le slogan du ministère de tourisme soit "le Maroc le plusbeaupaysdumonde!!!, le fait que nous détenons bp de certitudes et de vérités et c'est aux autres de s'adapter à nous etc... la liste est non exhaustive à mon plus grand regret

hmida a dit…

Je retrouve dans ton texte des exemples que j'aime citer dans mes discussions ...

A force de tout mettre sur le dos de l'état, le marocain se trouve face à une situation inattendue : c'est que l'état lui renvoie à la figure sa propre raisonnement!

Pire, même ceux qui sont sensés "guider" ce pays - leaders politiques, journalistes - utilisent ce raisonnement pour justifier leurs propres turpitudes!

On n'est pas sorti de l'auberge, ami Citoyen Marocain...

Larbi a dit…

Hmida ya Hmida
Soit les gens sont irresponsables , non éduqués et se contente de mettre tout sur le dos de l’Etat. Pourquoi diable l’Etat et les gens de l’Etat ne donnent pas l’exemple aux gens et constituent des référents moral en étant eux-même exemple de responsabilité , en donnant l’exemple . Quand ça sera fiat soit sûr que les gens, les simples gens, se responsabiliseront d’eux même.
Autre chose on peut pas mettre au même degré la responsabilité d’un citoyen et celle d’un détenteur de mandat public. C’est pas la même chose, le deuxième est tenu, par la loi et la morale, d’être encore plus responsable que le commun des mortels.
Mais bon j’ai cru comprendre qu’un certain EL fassi a été responsable d’un scandale politique qui a endeuillé 30.00 marocains dans l’affaire Annajat et que pour cela il a été récompensé par un portefeuille de ministre d’Etat pendant plusieurs années avant de devenir premier ministre. Bel exemple en effet de responsabilité.

Citoyen Marocain a dit…

moi je suis de ceux, comme larbi et beaucoup d'autes qui veulent faire l'economie d'une revomution et qui croient que la pays ne peut changer que par son élite . et effictivement, le pus haut ca commence le mieux c'est !

Shmissa a dit…

Marocaine.. j'adore ton commentaire...

"le sous développement est un état d'esprit avant toute chose qui nécessite un effort soutenu pour être maintenu il faut vraiment le vouloir!"

c'est peut etre la citation que je retienderais pour cette nouvelle annees 2008... j'ai tendence depusi quelques temps a suivre un peu toutes les infos arabes.. et ce qui est facinant c'est que le sous developement des pays arabes (on pourrait aussi y inclure les africains.. puisque al hamdoullah on fait partie des deux)... a exactement les memes patterns...

En effet, l'elite est responsable de tirer la societe vers le haut.. ceci dit comme disait si bien si Laabi.. les peuples meritent leurs gouvernements... parce apres tous.. l'elite est le fruit d'une culture generale... la culture de jeter la responsabilite sur les autres.. a tel point que nous passons les 8 heures (en moyenne) que nous passons au travail a eviter la responsabilite et trouver les moyens de passer la patate chaude aux autres putot qu travailler et produire...

ca commence dans la famille meme.. ou les parents ne sont pas responsables des desatres qu'ils creent en negligeant l'education de leurs enfants.. les enfants ne sont pas responsables de leurs mauvaises notes.. c'est la faute aux professeurs... c'est pas la faute des professeurs.. c'est celle dy systeme.. et ainsi de suite...

L'elite a en effet l aresponsabilite de donner l'exmeple.. mais on ne paux ignorer que tout un chacun au maroc est responsable...

enfin... l'etre humain n'aime pas etre fautif.. et c'est pourkoi les societes developes ont inventer les sytem de la Responsabilisation (accountability - al mouhassaba) et de la rente des compte.. si on ne met pas en place un system qui definit les responsabilite des tout un chacun et les en tient compte.. nous continuerons chacun a passer la patate au prochian con qui est pret a la recvoir...

hmida a dit…

@ Larbi
Je n'apprécie pas plus El Fassi que toi, mais pour des raisons peut-être différentes, plus historiques disons...L'affaire Najat date d'hier et la responsabilité de El Fassi nest pas claire, El Fassi a déjà sévi bien avant;de façon plus directe et plus personnelle, notemmment quand il était ministre de l'habitat...Et pour des raisons politiques, il a été épargné au même titre que les reponsables MP de l'époque...La politique du donnant/donnant...

La politique n'est pas un jeu clair et net : c'est une activité sale et parfois méprisable!

C'est ainsi depuis que l'homme vit en société!

Mounir a dit…

Il faut voir Djurassique Bled de Fellag, c'est pour les algériens, mais on est pas très loin, ...

une marocaine a dit…

@ shmissa,

que d'honneur pour moi! Sérieusement, on fournit un effort considérable pour être illogique. C'est plus économe et plus facile d'être logique. Donc, il faut vraiment le vouloir pour devenir sous développé!

"(on pourrait aussi y inclure les africains.. puisque al hamdoullah on fait partie des deux)"
j'adoooooooooooooooooore la formulation

Shmissa a dit…

@ Marocaine,

Comme tu dis si bien on fournit un effort incroyable pour pour maintenir notre position leader dans le sous developpement... c'est certainement le fruit de l'hasard mais plutot le resultat d'une combinaison genetique magique reunissant le meilleur des Mediterraneans... des africains et des arabes.. quel bonheur...